Ilfrin-serveur lineage 2 rp Index du Forum
Ilfrin-serveur lineage 2 rp
Serveur privé de role play souple lineage 2.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 Bienvenue 

Bienvenue sur Ilfrin.







Bonne nouvelle!

Le site arrive bientôt, il est en maintenance pour l'instant ^^"

Le forum arrive bientot, celui si n'était qu'un fofo de secourt le temps de finir les reglages du serveur.





Votez pour agrandir la communauté


Serveur Ouvert, faites vos demandes de comptes en pm a Darkhina
BG Kamael

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Ilfrin-serveur lineage 2 rp Index du Forum -> Staff -> Projet
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Chucky
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mar 2009
Messages: 43

MessagePosté le: Lun 23 Mar - 20:06 (2009)    Sujet du message: BG Kamael Répondre en citant

La folie des géants avait débuté il y a déjà plus de cents ans et leurs soif de pouvoir les a conduit à faire de grande folie, a tel point qu’ils ce prirent pour des Dieux et créèrent ce qui pour eux était la forme de créature la plus parfaite au monde.              
             
 Cette partie de l’histoire a était oubliée, mais ce qui tombe dans l’oublie peu d’un moment à l’autre ressurgir.             
            
             
I Commencement:

"Nous avons besoin de tous les échantillons possibles. Prélevé les plus forts et les plus intelligents."
 Ce sont les ordres de Krotros, le chef du laboratoire.            
            
Krotros était un éminent chercheur, il avait passé la majeure partie de sa vie à travailler sur les créations des dieux. Notamment sur le croisement de plusieurs espèces entre elles. Il avait réussit à décoder et classifier les différentes divisions des corps et plantes de la nature. Il Réussit à trouver aussi ce qui différenciait les races. Bien entendue il n’était pas tout seul, il avait des assistants très performants et une machine hors du commun. Son laboratoire était dans une partie d’une tour, au troisième étage pour être précis. Il le partageait avec d’autres chercheurs.

Des cages furent préparées, des contenants, pour les plantes et les animaux aquatiques. Bientôt le laboratoire ce mis en branle, il y régnait une agitation permanente, calcules, teste, opérations. Ils commencèrent par les petite choses, qui pour eux étaient sans importance, mais étaient sans doute plus simple à analyser que des organismes aussi compliqués que celui d’un Arteias. Ils isolèrent certaine caractéristique de certains animaux et firent des croisements, créant des animaux difformes, certains n’avaient pas d’yeux, d'autre n'avaient qu'un bras ou trop de jambes. Aujourd’hui encore, quand on explore les ruines des géants on peu y apercevoir des créatures qu’on ne voit pas ailleurs. Krotros n’était pas le seul à faire se genre d’expériences, mais fut le premier à s’y lancer ainsi, bientôt tout les chercheurs ce mirent a travailler sur le projet de créer la vie.

 Il avait une idée bien précise : Il voulait créer un être parfait, pour montrer aux dieux qu’il avait réussit là ou eux avaient échoués. Après des dizaines d’années de recherches, d’observations, de classifications, il arriva à trouver dans chacune des cellules qui composaient un corps une chose qui selon ses mots était un support où était stocké les donnés pour que les cellules construisent un corps. Une sorte de notice. Il ce rendit compte aussi que suivant la race du sujet, il n’était pas codés de la même manière. Il demanda à ses assistants de trouver une application grâce a la machine, pour traduire ses supports dans un seul langage.            
            
 
Pendant ce temps, Krotros s’adonna à plusieurs expériences, observant le comportement des races dans différentes situations. un an passa, et le programme n’était toujours pas terminé, Krotros s’impatientait, il ce mis personnellement à travailler, dirigeant ses assistants et leurs donnant des taches bien précises. Enfin, le programme fut achevé et le traitement des données put commencer. Grâce à cette nouvelle invention, le croisement des races allait être beaucoup plus facile. Il ne tarda pas à la tester.


II La folie des géants:

Cela pris du temps pour que le premier prototype survive à plus de trois jours après sa naissance. Beaucoup furent difformes, dénués d’intelligence, ou encore présentant des troubles sérieux du comportement. Les expériences qui ce montrèrent les plus prometteuses furent le croisement entre Elfe, Orc, nain et Arteias. Le seul problème était qu’ils n’étaient pas complet dès leurs naissances et ils devaient ce nourrir pour pouvoir grandir. Néants moins, ils étaient plus évolués que les autres races crées sur la terre. Leurs gros défaut étaient qu’il fallait tout leurs apprendre. Les géants nommèrent cette première création « Jirtalk ».          
            
Ils eurent du mal a créer un autre prototype de la première version et abandonnèrent cette piste en constatant que les humains apprenaient plus vite que n’importe quel autre race et tout seul. Ils rajoutèrent dans leurs formules, les fragments de données des humains qui étaient à la base de cette recherche constante d'information et de nouveautés. Ainsi, naquis le premier Kamael. Son physique était assez imposant, seule son unique aile dans le dos dérangeait un peu. Ce prototype remplis de joie Krotros. Ce dernier appris très vite à ce nourrir tout seul et montras des signes de dominateur. En effet, il prenait rapidement le dessus sur les autres créations, allant jusqu'a tuer le seul Jirtalk. Krotros décida d’en créer un deuxième. Par on ne sais quel hasard, ce fut une femme.

 
Le premier Kamael, qui lui était un mal était très curieux de cette nouvelle arrivante. Il l’observait de loin. Puis, un jour il s’approcha. Le Kamael était subjugué par cette personne qui ce tenait en face de lui. Elle avait la même aile dans le dos et il semblait la percevoir autrement que comme une chose à dominer. Après quelques jours à ce regardé, les deux Kamaels, contre toute attente des géants commencèrent à communiquer. Ce n’était pas vraiment une langue, mais plutôt une suite de mot. Les bases de la culture Kamael venaient d’être lancées.

 Les géants firent un autre prototype ce fut un mal cette fois. Une fois les trois Kamaels prêt, les géants les testèrent. Ils furent surpris encore une fois de ce qu’ils avaient crées. Les Kamaels, instinctivement, commencèrent à créer des armes pour ce défendre. Leur langage évoluait de jour en jour et bientôt, un vrai langage apparut. Le Kamaelid. Bientôt, le premier Kamael, prompte a décider et a mené ce nomma lui-même Paerios. La première femelle ce nomma Krilya, et le plus jeune, Nibranae. Leurs langue n’avait rien de commun à celles des elfes ou tout autre créature sur cette terre.

     
III La chute des sages:
 
Les géants perdaient petit à petit leurs fois, et ils décidèrent d’éduquer les Kamaels pour une mission bien précise. En effet, croyant leurs création bien plus évoluée que celle des dieux, ils leurs inculquèrent l’ordre de les tuer...          
            
 Les kamaels évoluaient, et les trois avaient conçus des armes différentes. Paerios avait une arme fine et rapide. Nibranae lui avait conçus une arme massive, qui pouvait aussi bien bloquer que détruire d’un coup puissant. Krilya elle avait conçus une arme qui projetait des flèches sur une distance plutôt correcte et avec une grande précision. Voyant leur pouvoir grandir de jours en jours, les géants étaient emplis de bonheur. Paerios fut le premier à maitriser la magie des anciens. S’en servant pour augmenter la puissance de ses congénères.

Puis le sol ce mit à trembler. Les trois créatures ce demandèrent ce qui ce passait. La voie de Krotros retentis et les Kamaels ce rendirent à l’ endroit habituel. Krotros leurs expliquas maladroitement dans leurs langages qu’il fallait le suivre. Ils n’y avaient plus le temps. Toute la base avait était transférée sur une ile. Un dispositif de défense avait était installé sur l’ile et les dieux ne pouvaient pas la repérer. Les Kamaels y furent placé, ainsi que le laboratoire de Krotros. La machine avait subit quelques changement et était programmée pour concevoir cinq Kamaels. Trois femelles et deux hommes. Ils auraient pour mission de créer un peuple.

IV Naissance d'un peuple:

 Plusieurs millier d’années passèrent et le peuple Kamael grandis. à l’abris de leurs ile. Mais les Géants, aussi sages qu’ils étaient, avait prévus qu’un jour, la machine aurait finit les calcules et aurait trouvée le moyen de faire un Kamael parfait, afin de tuer les dieux.          
          
 Cette machine était très perfectionnée. Elle comportait quarte parties.        
 
 La première partie est un réseau de capteur disséminé à travers le monde. Une partie des capteurs ont étaient détruits a cause d'Einhasad, mais la majeur partie est encore en état de marche. Ces capteurs sont chargés d’enregistrer  tous ce qui ce passe dans leurs portés. Ses capteurs peuvent détecter les formes de vie. Ils sont reliés à des machines qui centralisent toutes ses informations et les envois sur l’ile grâce au vortex au dessus de la plus haute tour de l’ile.  
        
 La deuxième partie, la plus imposante. C’est une énorme base de donnée qui regroupe tous ce qui c’est passé depuis la création de la machine. Seul une seul personne sais comment on utilise cette machine.  
        
La troisième, consacrée au calcule de probabilité. Cette partie serait consacrée pour faciliter le choix de certaines choses pour les kamaels. Sont système est relativement simple en apparence, il ce base en partie sur les événements passé et présents.   
    
 Et enfin, le corps de la machine, la plus complexe des quartes parties. Elle gère les trois autres parties et permet de communiquer avec les autres installations des anciens. Elle permet de communiquer avec les anciens mais dans un langage si complexe que seul les primarques arrivent a savoir les bases.
  
 
Seul Paerios avait eu le temps d’apprendre comment marchait cette machine. Par sagesse, il n’appris à personne d’autre le moyen de l’utiliser.  


V Voyage:

 Paerios passait beaucoup de temps dans le laboratoire, a essayer de comprendre qu'était cette étrange de machine qui affichait des pictogrammes étranges. Au file des jours, lisant les notes qu'avait laissé Krotros sa et là, ils comprirent ce qu'était cette machine. C'était une gigantesque calculette, d'une puissance incomparable à celle des nains. D’après les notes, elle devait calculer le moment précis ou les kamaels devraient aller sur le continent et prouver que les créations des anciens étaient bien supérieurs à celle des dieux.

 Ensuite, la mission leurs seraient dictés par le corps lui même, passant par le vortex. Paerios travaillait dur pour développer un plan complexe pour être facilement intégrés dans les sociétés du continent. Il avait a sa disposition un formidable outil, mais il ne savait pas très bien s'en servir.Pendant que Paerios travaillait, dehors, les autres commençaient a prendre possession de l'ile et de tout ses mystères.

 Le jour vin ou la machine afficha un message. Les informations sur le monde étaient devenue trop obsolètes, il fallait allait récupérer les informations dans les autres installations des anciens. Ainsi, Les trois primarques laissèrent la ville au sept autres Kamaels. Ils étaient chargés de construire une ville autour de la citadelle, qui abritait la machine des anciens.

 Il y avait trois constructions des anciens sur le continent. Le laboratoire de Krotos, la cave des geants, et l'avant poste. Ces trois installations des géants fonctionnait encore, mais le problème était que pour y accéder, il fallait passer par les civilisations nouvelles qui c'était construite. A cette époque, les elfes combattaient les orcs, les humains était sous le joug de leurs magie et n'étaient considéré que comme esclave. Les nains étaient allier avec les orcs et les orcs étaient la nation dominante d'Elmoreden. A l'arrivée sur le continent, ils ce séparaient et allèrent chacun en direction de l'installation qu'il devait visiter. Bien entendue, ils cachèrent leurs vraies natures. Ils furent très bien accueillit par toute les races sauf les elfes. Le fait qu'une créature ait plus de prestance et soit plus évolué qu'eux les agaçaient particulièrement.

 Les humains conduisirent Paerios a la tour qu'ils nommaient Cruma, a l'emplacement même du laboratoire de Krotros. Il y rentra seul, alla sans problème jusqu'en haut et récupéra les informations. Stockée dans ce qui ressemblait à une lampe pour les humains.


Les Orcs conduisirent Nibranae à une grotte. Selon les informations des orcs, celui qui arrivait jusqu'au fond était digne de devenir un homme mais ils y avaient aussi la prison orc au fond. Cette grotte coïncidait avec l'endroit ou était placé l'avant poste. Seulement, l'avant poste n'était pas là. Il décida quand même d'aller au fond, aussi, il y alla seul. On ne sait pas ce qu'il ce passa au fond, mais Nibranae ressortie, avec une lampe étrange.

 Krylia elle, arriva d'abord chez les nains. Elle fut bien accueillit et appris beaucoup de ce peuple, mais elle ne trouva pas la cité des anciens. Elle donna aux nains un moyen de tuer le verre qui empêchait l'accès aux profondeurs des mines. Puis un jour, elle partit pour le sud du continent. Y trouvant les elfes. Ils étaient contrariés d'apprendre que les Arteias étaient revenue sur cette terre. Elle leurs demanda ou était la cave des géants. Les elfes l'y emmenèrent mais a l'entrée, elle due ce débrouiller toute seule, les elfes tournèrent les tallons et retournèrent chez eux. L'exploration de la cave fut longue mais pas difficile, les géants inférieurs qui y éraient sentait la présence de Krylia mais ne l'attaquait pas, ils avaient encore le souvenir des expériences des géants. Ces géants inférieurs n’étaient que des machines commandés par le corps de la cave. Krylia parla avec les derniers géants inferieurs de la cave, leurs expliquant ce qu'étaient devenue les géants et qu'elle était un des enfants de Krotros. Elle put avoir accès à la base de données. Elle posa sa lampe sur le socle de transfère de données. La lampe ce mit a briller.


VI La révélation:

 Les portes s'ouvrirent et Krylia put sortir de la sale du corps sans problèmes. C'est seulement quand elle ce dirigea vers la sortie que la cave toute entière ce mis en alerte. Comprenant qu'il y avait un défaut dans le programme de défense de la cave, elle ce dépêcha de ce diriger vers la sortie. Seulement, le système de défense ce mis en marche et elle fut assaillit de toute part par les machines des géants. Sortant son arme, elle en abatis quelque un. Ils étaient tout autour d'elle, hurlant une série de chiffre et des mots incompréhensible.

 Elle allait mourir par les créatures qu'avait conçues son père. Le destin en décida autrement, quelque chose au fond d'elle ce déclencha et son instinct de survie pris le déçus. Une énergie démesurée envahis son corps, une douleur atroce parcourait son dos. Puis il y eu une explosion d'énergie. Quand elle ce relevait, son aile d'un blanc immaculé avait disparut, laissant place a deux ailes sombres. Ses mains brillait d'une énergie violette et elle flottait a au moins trois pied du sol. Sa peur de mourir c'était transformée en haine envers ce qui l'entourait. Elle haïssait les dieux qui avaient mis cet endroit en si mauvaise état. Ne voulant pas abimé ce que son créateur avait fait, elle partit comme une flèche vers la sortie, repoussant tout ce qui s'approchait d'elle, sans les tuer.

 
Arrivée à la sortie, elle ce sentie faible, mais elle continua, ses forces l'abandonnèrent, tout devint blanc, et elle ce réveilla dans un lit. Les elfes, pris de remords d'abandonner une créature des dieux étaient revenue et l'avait trouvée la, allongée sur le sole. Quand elle demanda ou était passée la lampe qu'elle transportait, ils lui répondirent qu'ils ne savaient pas. En réalité les elfes la gardaient pour l'étudier. Le temps qui lui avait était imparti pour récupérer les données des anciens était écoulé et elle repartit, remerciant les elfes de leurs hospitalité. Quand elle rejoignit ses congénères elle leurs raconta tout ce qui c'était passé. Paerios ne lui en voulut pas pour la lampe, ils avaient déjà bien assez d'informations pour que la machine continue à calculer. En revanche, quand ils rentrèrent sur l'ile, il lui demanda de lui expliquer tout en détaille ce qui c'était passé dans la cave.
  
By Chucky
 

_________________


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 23 Mar - 20:06 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Ilfrin-serveur lineage 2 rp Index du Forum -> Staff -> Projet Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2018 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com